Votre projet, parlons-en

Contactez un expert Altereo

Projet d'étude, d'urbanisme ou d'informatique Opération de communication ou événementiel Recherche de partenariat, relation presse N'hésitez-pas, contactez-nous.




Voir directement nos implantations et coordonnées
Loading...
Accueil>International et outre-mer
International et outre-mer 2017-11-02T14:21:52+01:00

Implantation sur 4 continents et capacité de projection d’équipes dans le monde entier

Nos implantations

Altereo Africa Afrique ingénierie eau SIG

 Altereo Africa
Abidjan


voir notre page contact  

Altereo Archetype environment Vietnam Asie

Archetype Environment
Ho Chi Minh City


voir notre page contact  

Altereo Thésée ingénierie Nouvelle Calédonie Pacifique

Thésée ingénierie
Nouméa


voir notre page contact  

Altereo Hotu Nui hydroélectricité énergie

Hotu Nui Ingénierie
Papeete


voir notre page contact  

Altereo international projets implantations
Références dont nous sommes fiers
2020-07-28T16:22:50+02:00

Formation La Réunion

2019


Formation pour les maîtres d’ouvrage locaux sur la gestion patrimoniale et la performance des réseaux d’eau


Renforcement des capacités à 100%

Formation gestion patrimoniale des réseaux d’eau potable
Formation gestion patrimoniale des réseaux d’assainissement

 

Contexte


L’Office de l’eau Réunion est un établissement public local à caractère administratif, rattaché au Département de La Réunion. Jouant un peu le rôle des agences de l’eau existantes en métropole, il est chargé de faciliter les diverses actions d’intérêt commun dans le domaine de la gestion de l’eau et des milieux aquatiques.

 

Objectif


L’objectif de la formation est de donner aux maîtres d’ouvrage réunionnais et leurs partenaires exploitants une vision complète des enjeux et des solutions techniques à leur portée.
Il s’agit surtout de donner les clés pour s’engager dans un processus d’amélioration continue de maîtrise de la connaissance patrimoniale jusqu’à l’optimisation du renouvellement pour atteindre des niveaux de performances techniques et économiques élevés de leurs services d’eau potable.

2020-08-05T14:32:39+02:00

Communauté de Communes de Zou (Bénin)

2016


Études pour l’élaboration d’une stratégie globale de gestion des eaux et d’adaptation aux changements climatiques dans le département du Zou au Bénin


Ruissellement
Inondation
Changement climatique

 

Contexte


Le département du Zou au Bénin regroupe neuf communes pour une surface globale de près de 6.000 km². Cette zone, irriguée par différents cours d’eau (notamment les fleuves Zou et Ouémé), est régulièrement confrontée à des phénomènes de ruissellement de nature et d’intensité variables. Au cours des saisons des pluies, certains phénomènes particulièrement violents génèrent des inondations ayant pour conséquences d’importantes dégradations matérielles (fortes érosions, dégradations d’infrastructures) mais peuvent également être à l’origine de pertes en vies humaines.

Il apparaît donc essentiel d’assurer une gestion globale de l’eau en protégeant tous les individus concernés contre les risques de ruissellement et d’inondation tout en préservant leur habitat, leur environnement, leurs activités économiques et leurs communautés.

 

Description du projet


L’étude se décompose en trois phases distinctes :

  • La phase 1 consiste en la réalisation d’un diagnostic détaillé de la situation au regard des phénomènes liés au ruissellement des eaux pluviales
  • La phase 2 porte sur l’élaboration de stratégies visant à maitriser les phénomènes de ruissellement des eaux pluviales en favorisant des méthodes d’hydrauliques « douces » qui doivent tenir compte des spécificités des différents espaces identifiés (urbain/rural/typologie de l’occupation des sols)
  • La phase 3 vise à réaliser les études techniques détaillées ainsi que le chiffrage du programme stratégique d’action

 

2020-08-04T14:56:36+02:00

Centre pour le développement de l’entreprise (Bruxelles)

2006 puis 2020


Programme de formation pour les PME du secteur des travaux publics :  Maintenance des réseaux d’eau (pays : Djibouti, Ghana, Côte d’Ivoire, Kenya, Sénégal, Botswana, Zambie)


Mission de renforcement des capacités à 100 % axée sur les services d’eau et le renforcement des capacités des PME locales à offrir de la sous-traitance et à développer des activités dans le secteur

 

Contexte


Le CDE est une institution conjointe ACP/UE créée dans le cadre de l’accord de Cotonou. Ses ressources financières proviennent principalement du Fonds européen de développement. Son objectif est d’assurer le développement des entreprises professionnelles ACP opérant dans le secteur privé. Le CDE opère en complémentarité avec la Commission européenne, le Secrétariat du groupe des États ACP et la Banque européenne d’investissement.

 

Description du projet


Ce programme a aidé 50 PME du secteur des travaux publics et de l’hydraulique dans les zones cibles. Il visait à les aider à acquérir des compétences et des technologies pour la maintenance des réseaux d’eau, et à planifier leur développement dans ce nouveau secteur d’activité. Le projet lui-même était composé de 5 phases :

  • Analyse des opérateurs et identification des PME concernées par le programme
  • Diagnostic technique des installations d’approvisionnement en eau et du fonctionnement du réseau
  • Développement des modules de formation
  • Renforcement des capacités des PME
  • Soutien à l’établissement de plans d’entreprise afin d’acquérir les technologies de maintenance

 

2020-08-04T14:26:15+02:00

Seureca Veolia (Arabie Saoudite)

2018


Mission d’accompagnement technique en vue de l’élaboration d’un système d’évaluation simplifiée du Génie Civil sur un parc d’installations d’épuration des eaux usées saoudiennes dans la région du Riyad


Accompagnement technique
Transmission de compétences sur le diagnostic des travaux de génie civil

 

Contexte


SEURECA SAUDI a remporté un marché de modernisation et réhabilitation d’un parc important d’installations d’épuration des eaux usées de la région de Riyad en Arabie Saoudite.
SEURECA fait appel aux compétences et à l’expertise de Altereo pour un accompagnement technique destiné à :

  • Modifier, améliorer et simplifier les grilles de diagnostic préétablies par VEOLIA
  • Participer à la définition des rapports types de diagnostic simplifié du Génie Civil pour la mission SEURECA SAUDI
  • Participer à la rédaction du livret et méthodologie accompagnant les grilles de diagnostic simplifié et notamment le partage d’illustrations

 

Description du projet


Une première phase est conduite sur 3 jours pour préparation de la mission, y compris analyse des documents.

Une seconde phase est conduite en Arabie Saoudite et comprend 3 jours sur place avec déplacement sur 3 sites.

 

2020-08-04T12:14:31+02:00

REGIDESO (Burundi)

2012 – 2013


Mise en place d’un Système d’Information Géographique pour la gestion des réseaux d’eau potable avec solutions GPS


 

Contexte


Altereo a été retenue pour fournir en partenariat avec D3E, le système d’information géographique et le matériel GPS nécessaire pour le relevé du réseau d’eau potable de la ville de Bujumbura, capitale du Burundi.

Ce projet financé par la Banque Mondiale, inclut de la part d’Altereo la fourniture :

  • D’une licence complète du SIG Cart@jour® avec module d’import/export GPS
  • D’un serveur Microsoft Windows 2008 avec SQL Server express
  • D’un PC fixe Windows 7 et ses connectiques
  • D’une imprimante A3 couleur
  • De 3 récepteurs GPS Trimble bi-fréquence avec trépied et socle

 

Description du projet


Des données cartographiques ont été récupérées et intégrées notamment le fond de plan et une partie du réseau avec les principaux objets structurants.

Le mode opératoire choisi sur place a tenu compte du fait que la station GPS la plus proche du Bujumbura est située à plus de 130 km. Pour améliorer la précision des levés il a donc été décidé de fonctionner en mode différentiel, avec une station locale ou base installée à la REGIDESO.

Celle-ci fonctionne en parallèle à la prise de mesures faite par les techniciens avec leurs récepteurs. Une correction différentielle est ensuite appliquée aux données collectées. La création de cette station locale a nécessité au préalable la prise de mesures à partir d’un point géodésique situé à l’aéroport de Bujumbura.

Une fois les mesures faites, la base a pu être installée définitivement à la REGIDESO, dans un endroit dégagé de tout obstacle : le toit d’un réservoir abandonné.

 

2020-08-04T12:15:52+02:00

Agence Nationale de l’Eau et de l’Assainissement (Cap-Vert)

2016


Plan directeur d’alimentation en eau potable et d’assainissement des eaux usées de l’île de Santo Antão et projet d’assainissement (APS, APD et DAO) de la ville de Porto Novo


Étude des ressources hydriques
Formation du personnel

 

Contexte


En partenariat avec le cabinet sénégalais EDE International, Altereo s’est vu attribuer ce marché d’une durée de 9 mois par l’ANAS du Cap-Vert, sur un financement de l’Agence Française de Développement.

Malgré sa superficie restreinte (779 km²), l’île de Santo Antão, située au Nord-Ouest de l’archipel du Cap-Vert, est caractérisée par un déséquilibre important en matière de disponibilité de la ressource entre le Nord et le Sud de l’île.

Le Sud est soumis a un régime climatique très sec ayant contraint les autorités compétentes à recourir au dessalement d’eau de mer pour alimenter la ville principale Porto-Novo (10 000 habitants).

En revanche, les précipitations abondantes sur la partie Nord de l’île offrent une ressource en quantité suffisante à travers des forages et des sources.

 

Description du projet


Dans la cadre de cette étude, Altereo était en charge des activités suivantes :

Activité 1 : Étude des ressources hydriques dans l’optique de réaliser le bilan hydrique (besoins vs ressources) et proposition de scenarii de mobilisation des ressources pour répondre à la demande en eau à l’horizon du schéma directeur

Activité 2 : Élaboration d’un modèle de données sur les ressources en eau et sur les systèmes d’AEP et d’assainissement des eaux usées actuels et projetés (sous SIG QGIS) et élaboration de cartes thématiques

Activité 3 : Formation du personnel de l’ANAS et des services d’eau et d’assainissement (SAAS) des 3 municipalités de Santo Antão à l’utilisation du SIG QGIS

 

2020-08-03T17:37:28+02:00

Ville de Niamey (Niger)

2011 – 2015


Développement des services de gestion des boues de vidange pour la ville de Niamey


Diagnostics et recommandations
Arrangement de type partenariat public privé
Examen des options
Appui à la ville de Niamey

 

Contexte


Le projet a pour objectif d’étudier les possibilités de Gestion des Boues de Vidange (GBV) par des arrangements de type participation du secteur privé y compris à travers un cadre de partenariat public privé pour la gestion de la station de traitement des boues de vidange et la mise en place d’un système appropriée de collecte et de transport des boues de vidange avec l’implication des opérateurs privés locaux.

 

Description du projet


Phase 1 : Diagnostics et recommandations préliminaires

  • Examiner les services de GBV existant à Niamey, y compris la vidange, le transport et la réutilisation
  • Mener une enquête pour évaluer la capacité et la volonté à payer pour les services de GBV
  • Examiner le cadre réglementaire pour les installations d’assainissement in situ et les services de GBV et formuler des recommandations sur un cadre global
  • Examen de la capacité de la Ville de Niamey et de la société civile pour superviser les services de GBV et formuler des recommandations
  • Examen de l’état de fonctionnement et des modes de gestion des équipements et services actuels de GBV dans le secteur public

Phase 2 : Arrangement de type PPP

Phase 3 : Examen des options

Phase 4 : Appui à la ville de Niamey pour mettre en œuvre le PPP choisi

 

2020-08-03T16:33:58+02:00

Algérienne des eaux

2015 – 2018


Étude du diagnostic pour la réhabilitation du système d’AEP de la ville de Médéa


Transmission de compétences au personnel local sur les opérations de terrain
Détection des fuites et surveillance

 

Contexte


L’alimentation en Eau Potable de la ville de Médéa est assurée à 60 % à partir du Barrage Ghrib (transfert Ghrib-Médéa sur ~24 km d’adduction) et 38 % à partir du transfert Chiffa-Médéa (assuré par les 03 prises d’eau des Oueds Chiffa, El-Djir et El-Merdja) sur ~14 km d’adduction.

Les ressources souterraines (Forage et sources) ne représentent que 2 % du volume distribué. En raison de l’état de vétusté avancée du réseau d’AEP du centre-ville, réalisé depuis 1866, d’énormes pertes sont enregistrées (fuites non apparentes).

En raison d’une forte pression démographique, la demande va crescendo avec l’extension du tissu urbain, la réalisation du nouveau pôle urbain et universitaire, ainsi que la réhabilitation de la zone d’activité de Harbil et Draâ-Smar et la réalisation de la zone d’activité d’Ouzera.

 

Description du projet


  • Mission A : mise en place d’une station de cartographie numérisée (SIG) pour élaborer et mettre à jour les plans du système d’AEP (production et distribution)
  • Mission B : diagnostic du système de distribution, son mode d’exploitation, d’entretien et de gestion, dans le but d’identifier les causes de dysfonctionnement et des faiblesses des rendements actuels
  • Mission C : diagnostic du système de production ; l’élaboration  des études de variantes, d’amélioration des rendements, des études économiques et des recommandations
  • Mission D : identification des aménagements, rénovations et extensions du système pour permettre de satisfaire la demande en eau potable à l’horizon 2040 sur la base des projections de la population en cet horizon et la demande en eau correspondante, appliquées au modèle mathématique qui sera l’outil à utiliser pour définir les extensions nécessaires du réseau.

*estimation de la demande industrielle conduite séparément.

 

2020-08-03T16:19:43+02:00

Société Tchadienne des Eaux

2013 – 2016


Assistance Technique à la Société Tchadienne des Eaux


Évaluation initiale complète de l’organisation et des capacités du personnel et définition d’un vaste programme de formation

 

Contexte


La mission consiste à mettre en œuvre le contrat de services, dans le cadre du programme volontariste de réforme du secteur de l’eau, engagé par le Gouvernement depuis 2011. Ce contrat de partenariat Public-Privé consiste à :

  • Etablir des données fiables sur la performance technique, commerciale et financière de la STE
  • Définir et mettre en œuvre un programme de réhabilitation des infrastructures de production et de distribution exploitées par la STE
  • Mettre en place des outils de gestion adaptés à la STE
  • Former le personnel de la société
  • Assister les Directions de la société dans la gestion du service

Le principal résultat attendu de la mise en œuvre du contrat de services est de permettre à la STE de conduire ses activités dans les meilleures conditions, basées autour des actions telles que :

  • Développer la productivité et la qualification du personnel de la société
  • Accroître la desserte des populations urbaines du Tchad en eau potable

 

Description du projet


Altereo a participé à la réalisation des produits suivants :

  • Produit 1 : Formation du personnel de la STE
  • Produit 2 : Réhabilitation des forages et mise à niveau du comptage production
  • Produit 6 : Maître d’ouvrage déléguée pour la création d’un centre d’appel et d’un système de gestion des réclamations
  • Produit 7 : Plan de communication
  • Produit 8 : Enquêtes de satisfaction
  • Produit 9 : Système d’information géographique
  • Produit 10 : Production et publication des indicateurs de performance de la STE

 

2020-08-03T15:01:33+02:00

SEURECA VEOLIA Maroc

2018


Diagnostic approfondi du génie civil et définition des spécifications techniques des travaux de réhabilitation de la SPRET


Visite de reconnaissance
Station de prétraitement des effluents, capacité 2 500 m³/h
Gaz H2S

 

Contexte


SEURECA, bureau d’études et pôle ingénierie de VEOLIA a sollicité Altereo pour une problématique de dégradation du génie civil de la SPRET (station de prétraitement des effluents d’une capacité de 2 500 m³/h) de la ville de Tanger au Maroc qui compte 1 million d’habitants.

La mission est un diagnostic approfondi du génie civil accompagné d’une définition des spécifications techniques des travaux de réhabilitation permettant de lancer un appel d’offres sur performances.

Devant la complexité du sujet, SEURECA a demandé a Altereo d’effectuer dans un premier temps une visite de reconnaissance préliminaire.

 

Description du projet


Cette première mission ponctuelle consistait à prendre connaissance de la problématique, de visiter l’installation et de rencontrer les partenaires, à savoir AMENDIS filiale VEOLIA, exploitant des installations sur Tanger, mais également le LPEE (laboratoire structure et matériaux Marocain).

La dégradation des ouvrages est liée à des concentrations très importantes en gaz H2S (jusqu’à 300 ppm en plein été). Ce gaz présent dans des ouvrages confinés comme ceux de la SPRET est oxydé en acide sulfurique H2SO4 par voie chimique mais surtout par voie biochimique.

Sur l’installation de Tanger le béton est lixivié et se désagrège complètement sous les attaques acides, parfois sur des épaisseurs de plus de 30 mm. La plupart des revêtements de résine époxy ou de liant hydraulique présent sur les parois verticales de certains ouvrages sont totalement détruits et les lits inférieurs d’armatures des dalles de couverture sont apparents.

 

2020-08-03T11:58:12+02:00

Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement (DINEPA)

2013 – 2014


Audit de la Société des Eaux de Saint-Marc


Audit
Rendement
Performances

 

Contexte


Altereo été retenu par la Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement d’Haïti pour réaliser l’audit de la Société des Eaux de Saint – Marc.
La mission a pour objectif principal de faire un point précis sur l’objectif fondamental de la décision de la DINEPA de confier la gestion du réseau d’alimentation en eau de la ville de Saint-Marc à un opérateur privé est de s’assurer que :

Il y aura une gestion rationnelle pouvant déboucher sur l’amélioration de la qualité des services à fournir à la population Saint-Marcoise ;

Le lourd investissement de quelques onze (11) millions de dollars américains investis dans ce réseau sera garanti et rentable ; et assurer aux usagers du Service Délégué l’égalité d’accès et de traitement et leur fournir au moindre coût des prestations conformes au Contrat de Délégation.

 

Description du projet


Les travaux d’évaluation ont pour objectif de mettre à la disposition de l’Autorité Délégante des éléments, des données, des indicateurs qualitatifs et quantitatifs et des avis pertinents afin qu’elle puisse éventuellement réviser le contrat de délégation de gestion et/ou reconduire une subvention à l’exploitant et de caractériser le niveau de succès de cette nouvelle forme de gestion mais aussi les facteurs ayant conduit à la situation observée notamment en :

  • identifiant les points forts et les insuffisances du contrat de délégation de gestion
  • identifiant les écarts et/ou manquements d’application du contrat de délégation devant être pris en compte pour son éventuelle révision ou renégociation
  • appréciant l’équilibre général de la délégation pour cette première période
  • proposant à l’Autorité Délégante pour chaque mission ou sous mission, les améliorations à apporter au niveau du Contrat et de ses annexes
  • proposant à l’Autorité Délégante les bases éventuelles d’un règlement des différends relatifs à l’exécution du contrat de délégation par le Délégataire
2020-08-03T11:29:40+02:00

Cameroon Water Utilities Corporation (CAMWATER)

2011 – 2015


Appui à la gestion technique du projet « Yaoundé et 3 Villes secondaires »

 


Gestion de projet
Formation
Assistance technique

 

Contexte


Créée par un décret présidentiel du 31 décembre 2005 et placée sous la tutelle technique du ministère chargé de l’eau et la tutelle financière du ministère chargé des finances, la CAMWATER est une société publique qui a pour objet la gestion, pour le compte de l’État, des biens et droits affectés au service public de l’eau potable en milieu urbain et périurbain.

Le projet « Yaoundé et trois villes secondaires », d’un montant d’investissement d’environ 110 M€, vise la construction et la réhabilitation de stations de traitement d’eau ainsi que le renforcement du dispositif de transfert, stockage et distribution d’eau potable aux populations dans quatre villes : Yaoundé, Edéa, Bertoua et N’Gaoundéré. Il permettra d’ici 2015 à environ 180 000 consommateurs d’accéder à l’eau potable par branchements individuels et bornes fontaines, dont 50 000 dans les trois villes de province.

 

Description du projet


Altereo intervient auprès de la CAMWATER pour apporter une assistance technique et un programme de formation pour :

  • Assistance et renforcement des capacités en termes de gestion de projet
  • Assistance et renforcement des capacités en termes de gestion environnementale
  • Assistance et renforcement des capacités pour la modélisation hydraulique des réseaux d’eau potable
  • Assistance et renforcement des capacités pour la conception, la mise en œuvre, et l’utilisation de systèmes d’information géographique

 

2020-08-03T10:33:20+02:00

Office National de l’Assainissement (Tunisie)

2014 – 2018


Mise en place d’un système d’information géographique sur le Grand Tunis/Office National d’Assainissement (ONAS)


SIG opérationnel accessible en mode web

16 900 km de linéaire de canalisations
119 stations d’épuration
788 stations de pompage

 

Contexte


L’objectif de l’ONAS à travers ce marché est de mettre en place un SIG en collaboration avec le système d’information opérationnel des activités métiers de l’ONAS sur le périmètre du Grand Tunis : 7 millions habitants, 1 910 000 abonnés, 176 communes, 16 900 km de linéaire du réseau, 119 stations d’épuration, 788 stations de pompage, 263 millions m³ eau collectée.

Ces activités concernent la géo localisation des clients, l’exploitation des infrastructures d’assainissement, la gestion de la qualité des eaux et de la réutilisation, le suivi des rejets des industriels, la maintenance et le domaine des études et projets et certains domaines liés a des activités connexes telles que le social, l’économique, les statistiques.

Pour ce faire, ce projet déploie à l’échelle du Grand Tunis un SIG, en architecture N-tiers exploitable en mode web permettant de suivre les activités suscitées.

 

Description du projet


L’ONAS est doté d’un SIG opérationnel accessible en mode web et partagé par les services, avec une base de données  géo localisée et actualisée du patrimoine du Grand Tunis. Ce SIG est également interfacé avec d’autres systèmes de l’ONAS pour une exploitation accrue des informations.

Une assistance technique avec un financement AFD a été sollicitée par l’ONAS pour les accompagner dans la montée en charge de ce nouveau système.

La mise en place d’un SIG assainissement à l’échelle du grand Tunis doit sensiblement améliorer la gestion publique des eaux usées : la collecte et le traitement des eaux usées, la qualité des rejets dans les milieux naturels, l’évitement des dysfonctionnements de type bouchage ou débordement pouvant accidentellement polluer les milieux naturels et les nappes phréatiques.

2020-08-03T10:33:59+02:00

Ville de Nouméa (Nouvelle Calédonie)

2018


Etude d’optimisation du renouvellement des canalisations avec HpO® dans le cadre du schéma directeur d’alimentation en eau potable


Mise en place d’un système innovant à base d’Intelligence Artificielle

45 chantiers de renouvellement

 

Contexte


La Ville de Nouméa a retenu le groupement Thésée Ingénierie (filiale d’Altereo en Nouvelle Calédonie) – SAFEGE – Altereo pour la réalisation de son schéma directeur d’alimentation en eau potable.

Altereo intervient spécifiquement sur le volet gestion patrimoniale et plus particulièrement la programmation optimisée du renouvellement des canalisations et trouve à Nouméa l’opportunité d’appliquer son système innovant HpO® à base d’intelligence artificielle.

La Ville de Nouméa possède des données patrimoniales fournies et surtout un historique de fuites sur le réseau de 18 ans. Ces données de grande qualité ont permis de démontrer la puissance du modèle prédictif HpO®.

 

Description du projet


45 chantiers de renouvellement ont été définis et planifiés sur 20 ans.

Ils représentent environ 35 km de canalisations. Il est recommandé que le programme de travaux fasse l’objet de mises à jour et d’ajustements tous les 2 à 3 ans environ en fonction de nouvelles données enrichissant le modèle et en fonction de nouvelles priorités locales.

2020-08-03T10:42:12+02:00

Ministère des Eaux et Forêts (Côte d’Ivoire)

2018


Audit de la politique des reboisements en Côte d’Ivoire et mise en place d’une base de données SIG des reboisements dans le domaine forestier protégé


Diagnostic de la conduite du reboisement
Mise en place d’une base de données cartographiques

 

Contexte


L’objectif général de l’audit de la politique de reboisement est de réaliser le diagnostic de la conduite du reboisement en Côte d’Ivoire de 1928 à ce jour, en tirer les enseignements pour les reboisements futurs et mettre en place une base de données cartographiques des reboisements dans le domaine forestier protégé.

Rôles de la solution SIG KIS® déployée par Altereo

  • Doter le MINEF d’outils géospatiaux interactifs de collecte, de traitement et d’analyse
  • Disposer d’une cartographie dynamique et des statistiques officielles sur la répartition géographique des parcelles de reboisement
  • Former les différents utilisateurs désignés à l’utilisation de la base de données et pouvoir convenablement renseigner les données

 

Description du projet


Il s’agit pour ce projet :

  • D’analyser les différentes méthodes de reboisement et leur impact sur la reconstitution du patrimoine forestier
  • D’adresser les insuffisances constatées
  • De proposer des mécanismes de suivi et de gestion des reboisements
  • D’évaluer la contribution des partenaires non étatiques à l’effort de reboisement (ONG, professionnels du bois, particuliers et populations)
  • D’analyser les affectations données aux terres des parcelles de reboisement passées en coupe définitive
  • De formuler les recommandations pour le succès des reboisements
  • De mettre en place un système d’information géographique pour le suivi des reboisements du domaine forestier protégé
2020-08-03T10:37:26+02:00

District Autonome d’Abidjan (Côte d’Ivoire)

2019


Fourniture et mise en place d’un SIG Assainissement Collectif en mode Cloud dans le cadre de l’étude d’actualisation du Schéma Directeur d’Assainissement et de Drainage du District d’Abidjan


Mise en oeuvre de la solution SIG KIS®

Élaboration d’un SIG
Construction d’une base de données

 

Contexte


Faisant suite à un projet financé par le C2D (Agence Française de Développement), mené dans le cadre de l’actualisation du schéma directeur d’assainissement et de drainage du District d’Abidjan, un système d’information géographique avec la constitution d’une base de données relative au schéma directeur a été élaboré pour la DAUD.
Cependant, ce SIG doit être partagé avec d’autres acteurs tels que, l’ONAD et la SODECI afin que la base de données puisse être exploitée et mise à jour régulièrement par les acteurs de l’assainissement.

Afin d’avoir une meilleure gestion et une visibilité des actions menées par les différents acteurs et assurer une meilleure organisation du processus d’échange, de mise à jour et de modification des données du SIG, la DAUD a attribué à Altereo le marché de mise en œuvre de la solution SIG KIS® en mode Cloud accessible via internet/intranet à tous les acteurs du projet

 

Description du projet


Au terme de cette prestation, les résultats sont les suivants :

  • La solution SIG métier est hébergée sur le cloud
  • La solution dispose d’une couverture fonctionnelle métier
  • La solution permet d’échanger des données dans les formats Shapefile et de s’interfacer avec d’autres systèmes d’information via des webservices
  • La connexion entre les différents sites est réalisée avec une gestion complète des profils et droits utilisateurs de la plateforme
  • Les cartes et données sont accessibles sur toutes les plateformes PC et mobile
  • Le personnel des structures bénéficiaires du projet est formé à la gestion et à la maîtrise du SIG
  • La solution est disponible 24h/24h
  • Les sauvegardes sont automatisées et sécurisées
2020-08-03T10:38:59+02:00

Naute-Keetmanshoop (Namibie)

2018 – 2020


Étude de faisabilité et conception détaillée de la sécurisation du schéma d’adduction et du réseau d’eau potable du système Naute-Keetmanshoop


Réhabilitation de la canalisation d’adduction
Diagnostic du réseau de distribution
Préparation du schéma directeur

Adduction : 45 km de canalisations

Distribution : 150 km de canalisations

 

Contexte


Le projet a pris forme en 2016 lors de la visite en France du Dr. Hage Geingob qui a rassemblé les autorités Namibiennes, l’Ambassade de France en Namibie et Altereo pour discuter de problèmes urgents sur l’eau. Suite à de nombreuses visites d’Altereo en Namibie, des zones prioritaires ont été identifiées pour faire face aux problèmes de vieillissement de réseaux, de fuites et de détérioration de l’approvisionnement en eaux aux habitants.

Il fut décidé de réhabiliter d’urgence la canalisation d’adduction servant la municipalité de Keetmanshoop depuis le barrage de Naute. De plus, il a aussi été convenu que le réseau de distribution de Keetmanshoop serait diagnostiqué, qu’un schéma directeur en eau potable serait préparé et qu’un programme gestion patrimoniale pour la haute performance du système serait mis en œuvre.

 

Description du projet


Mission A : Diagnostic du système d’adduction

Collecte de données le long de la canalisation d’adduction de 45 km par GPS et drone. Localisation d’une centaine de fuites répertoriées par l’application mobile KIS® Collect. Diagnostic des ouvrages et des équipements électro-mécaniques.

Mission B : Diagnostic du système de distribution et Schéma directeur

Déploiement du système d’information géographique KIS®. Campagne de mesures, modélisation et recherche de fuites sur le réseau urbain. Intelligence artificielle HpO® pour l’optimisation du renouvellement du réseau. Schéma directeur 2040.

2020-08-03T10:39:43+02:00

Royaume du Bahreïn

2006 puis 2020


Audit de la maîtrise des pertes d’eau sur le réseau de distribution d’eau potable


Audit méthodologique et technique du service de NRW
Recommandations et plan d’investissement

4 180 km de linéaire de canalisations

 

Contexte


Le Royaume du Bahreïn est un pays où l’eau potable est majoritairement issue du dessalement et donc coûteuse à produire. La distribution d’eau dans tout le pays est géré par un seul et même réseau qui compte environ 3700 km de canalisations en 2006 et atteint 4180 km en 2020. Le réseau est caractérisé par de faibles pressions dépassant rarement 2 bars.

Altereo accompagne l’Autorité de l’Electricité et de l’Eau pour une mission d’évaluation des performances de ses services en termes de gestion des pertes en eau sur les réseaux de distribution d’eau potable.

L’accompagnement d’Altereo se distingue en deux projets :

  • le premier projet mené en 2006
  • le second projet mené en 2019-2020

 

Description du projet


Le premier projet se compose des phases suivantes :

  • Audit technique et méthodologique de l’unité de contrôle des pertes
  • Etude de faisabilité pour un monitoring du réseau en télégestion
  • Benchmark de différentes technologies de recherche de fuite dont le gaz

Ce projet donne lieu à une série de recommandations stratégiques.

Le second projet consiste à évaluer les actions mises en œuvre par l’Autorité et les niveaux atteints afin de poursuivre l’amélioration des performances. Il se compose des phases suivantes :

  • Audit préliminaire des actions et performances de l’Autorité depuis 2006
  • Audit approfondi de la gestion des pertes en eau sur la base du premier audit
2020-08-03T10:40:09+02:00

LYDEC (Maroc)

2009 + amélioration continue


Mise en place d’un SIG Eau, Assainissement et Éclairage Public


Développement d’un système « Full Web »
Migration de données sans interruption de service

3 646 km de réseau AEP
4 157 km de réseau EU
7 697 km de réseau électrique

 

Contexte


Le projet concerne le déploiement d’une solution d’informatique et d’information géographique de très grande envergure avec un niveau d’exigence à la hauteur des enjeux des missions confiées à la LYDEC.

En effet, depuis le 1er août 1997, la LYDEC, filiale de Suez, assure pour une durée de 30 ans la gestion déléguée de la distribution d’électricité, d’eau potable et du service d’assainissement pour plus de 4 millions d’habitants de la Région du Grand Casablanca.

LYDEC compte 3 250 employés avec un Chiffre d’Affaires de 375 millions d’euros.

En 2007, LYDEC a choisi Altereo pour la fourniture et le déploiement d’applications SIG métier Eau, Assainissement, Electricité et Eclairage Public en mode fullweb.

 

Description du projet


Il s’agit du plus vaste SIG métier du continent africain avec 600 utilisateurs et une migration depuis l’ancien système sans interruption de service.

Le projet SIG de la LYDEC se base sur une technologie serveur permettant à chacun des utilisateurs d’utiliser la perspective géographique selon les exigences de son activité. Dans ce cadre et en vue de permettre une interaction entre le futur SIG et les autres applications de son système d’information, la LYDEC a opté pour la gestion de ses données techniques sous un environnement uniforme standardisé, ouvert et au niveau de l’état de l’art du SIG.

Au-delà des défis techniques du projet est sous-tendue la question de fournir un outil d’exploitation indispensable au quotidien pour un service d’eau et d’électricité de cette taille afin de lui permettre d’apporter des services vitaux aux populations et de préserver les ressources naturelles avec un maximum de performance.

2020-08-03T10:31:45+02:00

Phnom Penh (Cambodge)

2015


Mise en place d’un SIG métier Eau pour PPWSA


Phnom Penh Water Supply Authority

Définition d’un modèle SIG + intégration de données
Réorganisation des processus des services
Formation des utilisateurs

2 450 km de réseau
+ 140 km de réseau/an

 

Contexte


Dans le cadre du projet « Greater Phnom Penh Water Supply System », Phnom Penh souhaitait restructurer et augmenter la performance de son service d’eau. Le nombre d’abonnés augmente de 15 000 à 20 000 par an. Il lui fallait donc un système d’information géographique pour structurer sa connaissance patrimoniale. Lors de la fourniture de KIS, Altereo devait veiller à :

  • La définition d’un modèle de données SIG ainsi que la migration des données descriptives des réseaux existantes
  • La réorganisation/création des processus gravitant autour du SIG dans les différents services de l’entreprise
  • La création et la fourniture d’une application mobile, des fonds de plans, du matériel GPS et de l’assistance à la cartographie de l’emplacement des 285 000 clients et des ouvrages du réseau
  • La formation des utilisateurs, administrateurs, et contributeurs

 

Description du projet


Le choix se porte sur une solution « full web ». Altereo informatique mobilise en résident un chef de projet SIG durant 5 mois pour s’assurer de l’adéquation du SIG aux besoins de PPWSA avec une formule à l’issue « clés en main ».

KIS, enrichi de son module AEP, met désormais à la disposition de PPWSA une boite à outils métiers « eau potable » allant de l’exploitation de la topologie du réseau à la gestion des processus métiers ou encore une interface de représentation cartographique des données issues de la surveillance des compteurs divisionnaires.

Son module Administration offre un outil simple et ergonomique pour modéliser et intégrer des données, gérer des utilisateurs ainsi que pour paramétrer applications, formulaires et workflow. Il permet également de faire évoluer le système en fonction des nouveaux besoins ou encore l’échange d’informations avec des applications tierces et sous divers formats.

Article paru en décembre 2015 sur ce projet

2020-08-03T11:03:10+02:00

Colloque ONEE (Maroc)

2014


Colloque – La performance des services d’eau au Maroc – ONEE


Ce colloque réunissait tous les acteurs publics et privés en charge de l’eau au Maroc, directions centrales et régionales de l’ONEE (Office National de l’Électricité et de l’Eau potable), Régies, Ministères de tutelle. La Direction Communication d’Altereo en était l’organisatrice.

La thématique de la performance des services d’eau à été abordée sous différents angles par une dizaine d’intervenants (AFD, ONEE, Altereo, INSA, Mios, Krohne, Grundfos, Vicat, Ministère de l’Environnement, Banque africaine de développement)

 

 

2020-08-03T11:06:02+02:00

Nha Trang (Vietnam)

2012


Mise en oeuvre d’un service SIG autonome et optimisation du renouvellement des réseaux d’eau potable


Déploiement du SIG métier Cartajour Eau Potable
Mise en place d’un service SIG autonome au sein de la régie
Stratégie de renouvellement optimisé des réseaux à l’aide du système expert SIROCO®

750 km de réseau

 

Contexte


Nha Trang, ville balnéaire extrêmement touristique, est la capitale de la province de Khanh Hoa. Au Vietnam ce sont les Provinces, divisions administratives au nombre de 60, qui ont la responsabilité des services d’eau et d’assanissement.

La régie de Khanh Hoa dessert environ 700,000 habitants. Elle distribuait en 2009, 75 000m³ d’eau potable par jour et comptait un effectif de 316 personnes, dont 50 ingénieurs et 100 techniciens. Pour la ville de Nha Trang et la province de Khanh Hoa, qui possède des kilomètres de côtes et qui visait une augmentation de fréquentation de 5-10% / an de la clientèle vietnamienne et de 20% / an pour les touristes étrangers à l’horizon 2020, l’amélioration des services d’eau potable et d’assainissement avait pour objectif de servir leurs ambitions de développement de l’industrie du tourisme. Le rythme de croissance du réseau est d’environ 20 km/an et le nombre de client suit une courbe de +10% de croissance par an.

 

Description du projet


L’intervention se décomposait en trois missions :

  • Mission A : Analyse des besoins du bénéficiaire en termes de SIG
    Réaliser l’état des lieux du service d’eau potable de la ville de Nha Trang
  • Mission B : Mise en place et alimentation du SIG
    Installer et paramétrer les logiciels et les équipements du SIG, constituer les bases de données nécessaires à l’exploitation de l’outil ; formation de cadres et techniciens de la régie de Khanh Hoa et leur accompagnement ; réunions de mobilisation
  • Mission C : Elaboration d’une stratégie d’investissement et de renouvellement sur le réseau
    Etude pointue pour fournir au bénéficiaire un programme d’investissement et de renouvellement pour son infrastructure, application de la démarche SIROCO® pour identifier les investissements et les programmer dans le temps pour satisfaire des critères de performance du service et d’optimisation budgétaire.
2020-08-04T10:07:02+02:00

PIDPA (Belgique)

2012


Projet pilote pour le ciblage du renouvellement des réseaux de PIDPA (Province d’Anvers) à l’aide d’une approche conjointe KANEW et SIROCO®


Projet pilote sur 937 km de réseau
Projection et planification à l’horizon 50 ans avec KANEW
Programmation à court-terme avec SIROCO®

 

Contexte


Suite à la conférence de référence sur la gestion patrimoniale de l’International Water Association, le LESAM 2009 à Miami, Altereo et son partenaire Baur+Kropp furent parmi les six organismes à l’échelle mondiale à être invités par le centre de recherche néerlandais KWR à présenter leurs solutions de gestion patrimoniale. Il s’agissait de participer à un atelier regroupant les 10 services d’eau du Pays-Bas, ainsi que des services d’eau du Nord de la Belgique. Altereo et Baur+Kropp présentèrent une approche conjointe de planification optimisée du renouvellement de court-terme et de long-terme à travers l’application de leurs systèmes experts respectifs SIROCO® et KANEW®.

Cette approche séduisit l’opérateur PIDPA de Belgique, qui exploite pas moins de 12 500 km de réseaux d’eau potable ainsi que 2500 km de réseaux d’assainissement dans la province d’Anvers.

PIDPA proposa à Altereo et Baur+Kropp de réaliser un projet pilote sur son réseau.

 

Description du projet


Le projet pilote fut cadré par trois ateliers de travail :

  • Atelier pour expliquer la méthodologie pour identifier des données
  • Atelier pour présenter les résultats préliminaires, recadrer la démarche et affiner l’analyse en complétant les données et la formulation des hypothèses
  • Atelier de restitution avec les résultats sur la zone pilote, les conclusions et les recommandations pour une application à grande échelle

Les résultats spécifiques sur la zone pilotent ont été les suivants :

  • La prévision de défaillances pour l’ensemble des tronçons de la zone pilote
  • La programmation de renouvellement de court terme avec SIROCO® qui a ciblé les canalisations critiques en fonction des objectifs de performance
  • La visibilité sur les efforts de renouvellement à long terme avec KANEW®

Le projet pilote à donné pleinement satisfaction à PIDPA qui a intégré les recommandations de Altereo et Baur+Kropp et prépare les prochaines étapes de la consolidation de sa gestion patrimoniale.

2020-07-31T16:54:02+02:00

Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)

2015


Mise en œuvre d’un SIG


Développement des outils décisionnels
Mise en place d’un SIG
Formation
Création d’un plan assurance qualité

10 domaines de compétences
6 collectivités territoriales
300 000 habitants

 

Description du projet


Altereo déploie la solution SIG KIS® pour réaliser l’outil d’exploitation au quotidien des données géographiques adapté aux métiers du District de Yamoussoukro.

L’architecture Web du système exploite les nouvelles technologies  Open Source et autorise un déploiement des applications mobiles en mode connecté  et déconnecté pour des usages nomades de saisie des interventions sur le terrain.

2020-08-04T10:30:06+02:00

SODECI-CIE (Côte d’Ivoire)

2014


Mise en œuvre des applications métiers AEP, EU, Électricité du SIG


Pilotage du projet
Installation et tests
Formation des utilisateurs

12 700 km de réseau AEP
1 800 km de réseau EU
42 660 km de réseau électrique

 

Contexte


La Côte d’Ivoire est un pays de l’Afrique de l’Ouest dont la population représente environ 20 millions d’habitants. Abidjan en est la capitale économique avec environ 4 millions d’habitants. La forte concentration de population dans les villes (environ 45 % de population urbaine), nécessite l’existence d’une organisation forte, capable d’assurer efficacement les services eau, assainissement et électricité.

La SODECI a la responsabilité exclusive de la production et de la distribution d’eau potable dans les zones urbaines en Côte d’Ivoire depuis 1987, de l’exploitation et l’entretien des ouvrages d’assainissement de la ville d’Abidjan depuis 1999. Elle est liée à l’Etat de Côte d’Ivoire par un contrat d’affermage.

La CIE est une société de transport, d’exportation, d’importation, de distribution et de commercialisation de l’énergie électrique sur l’ensemble du territoire de la Côte d’Ivoire et de l’Afrique de l’ouest. Elle est l’un des leaders de son secteur sur le continent africain.

Description du projet


La SODECI et la CIE se sont dotées respectivement des applications métiers Cart@jour Eau et Assainissement  et de Cart@jour Electricité et Eclairage Public. Les deux sociétés souhaitent en effet disposer d’un logiciel permettant de :

  • Saisir le patrimoine conformément aux règles de l’art d’un réseau hydraulique / d’électricité
  • Un usage du SIG qui assure les processus d’actualisation et mises-à-jour des données
  • Disposer de solutions nomades de consultation et mettre à jour les données sur le terrain
  • Disposer de tableaux de bord et d’indicateurs sur le patrimoine
  • Pour la SODECI : Géolocaliser et inventorier les branchements et les points de livraison en lien avec la gestion des abonnés (logiciel Saphyr)
  • Pour la CIE : S’interfacer avec le DMS d’Alstom et la GMAO d’Infor
2017-03-28T08:21:48+02:00

Maripa Soula (Guyane)

2015


Schéma Directeur de l’Alimentation en Eau Potable 


Vérification des conditions de desserte des abonnés, et de la sécurisation des ouvrages de distribution
Proposition d’actions d’optimisation du fonctionnement du réseau
Établissement des plans SIG

51,6 km de réseau
619 objets géolocalisés

2020-08-04T10:41:08+02:00

Régie de Fès (Maroc)

2012


Audit et définition des orientations stratégiques en vue de l’amélioration du rendement du réseau de distribution


Diagnostic et audit du rendement actuel
Proposition pour l’amélioration du rendement
Réorganisation de l’exploitation du réseau
Établissement d’une charte pour le maintien du rendement

2 615 km de réseau

Contexte


Le projet visait à définir les prochaines orientations stratégiques en vue de l’amélioration du rendement du réseau de distribution de la ville de Fès, de manière à atteindre 75% en 2015 et 80% en 2020.

Description du projet


Le rendement initial du réseau avoisine 60%, et ceci grâce à un plan d’actions entamé depuis 2002 et dont l’enveloppe globale s’élève à 240 M Dhs financée en partie par un prêt de l’AFD (10 millions d’euros).

  • Mission A : Diagnostic et audit du rendement actuel
  • Mission B : Propositions pour l’amélioration du rendement
  • Mission C : Réorganisation de l’activité exploitation
  • Mission D : Établissement d’une charte pour le maintien du rendement

Focus étude des défaillances de branchement


Altereo a observé :

  • Un nombre très élevé de défaillances, dépassant les capacités de réparation de la Régie
  • La prépondérance de défaillances sur des éléments de branchement
  • Parmi celles-ci, un taux de 50% de casse ou fissure du tuyau en PE du branchement

Altereo a préconisé :

  • Une campagne d’échantillonnage lors des réparations et d’analyse en laboratoire
  • Des précautions d’entreposage des rouleaux de PE et de pose des branchements neufs
2020-08-03T13:56:25+02:00

Pully (Suisse)

2013


Assistance à la mise en œuvre du plan de sectorisation AEP


Modélisation du réseau
Planification de la sectorisation
Élaboration d’un plan d’action
Proposition d’interconnexion

 

Contexte


La Ville de Pully, souhaite réduire les pertes physiques sur son réseau d’eau de boisson, afin de :

  • Réaliser des économies sur ses achats d’eau auprès de la ville voisine de Lausanne (pas de production d’eau, uniquement des achats),
  • Renforcer l’optimisation de la gestion de son réseau et minimiser les gênes à l’usager (limitation du nombre de casse et des interruptions d’eau),
  • Renforcer la position environnementale du service avec une réduction des volumes prélevés dans le milieu naturel, une baisse de la consommation énergétique (les fuites, en accroissant le débit transité, contribuent à l’augmentation des pertes de charge et donc de la consommation d’énergie dans le réseau Daillettes) et de la consommation des produits nécessaire à la production d’eau.

 

Description du projet


Le rendement élevé du réseau (80%) et la densité des branchements (contexte urbain) imposent de mettre en place une approche minutieuse pour cerner plus finement la nature et la localisation des pertes résiduelles.

Les différentes étapes déployées sont les suivantes:

  • Planification de la sectorisation du réseau à l’aide de la modélisation hydraulique, mise en œuvre et assistance à la mise en place du diagnostic permanent
  • Élaboration d’un plan d’actions pour l’amélioration du rendement du réseau, observations du diagnostic permanent et campagnes de recherche des fuites
  • Définition d’une stratégie de gestion de la pression à l’aide d’un modèle hydraulique ; Mise en œuvre de la stratégie de gestion de pression
  • Élaboration d’un programme de maintien du rendement sur le moyen terme (3-5 ans) et de planification du renouvellement réseau (SIROCO)
2017-03-28T08:25:28+02:00

SCNA (Martinique)

2013


Mise en place d’un logiciel pour la gestion de l’ANC


Mise en place de licences fixes et nomades
Acquisition et intégration de données
Formation des utilisateurs
Assistance et maintenance

8 communes
17 950 installations ANC