Votre projet, parlons-en

Contactez un expert Altereo

Projet d'étude, d'urbanisme ou d'informatique Opération de communication ou événementiel Recherche de partenariat, relation presse N'hésitez-pas, contactez-nous.




Voir directement nos implantations et coordonnées

Retour à la liste des références SEURECA VEOLIA Maroc

SEURECA VEOLIA Maroc 2020-08-03T15:01:33+02:00

Description

2018


Diagnostic approfondi du génie civil et définition des spécifications techniques des travaux de réhabilitation de la SPRET


Visite de reconnaissance
Station de prétraitement des effluents, capacité 2 500 m³/h
Gaz H2S

 

Contexte


SEURECA, bureau d’études et pôle ingénierie de VEOLIA a sollicité Altereo pour une problématique de dégradation du génie civil de la SPRET (station de prétraitement des effluents d’une capacité de 2 500 m³/h) de la ville de Tanger au Maroc qui compte 1 million d’habitants.

La mission est un diagnostic approfondi du génie civil accompagné d’une définition des spécifications techniques des travaux de réhabilitation permettant de lancer un appel d’offres sur performances.

Devant la complexité du sujet, SEURECA a demandé a Altereo d’effectuer dans un premier temps une visite de reconnaissance préliminaire.

 

Description du projet


Cette première mission ponctuelle consistait à prendre connaissance de la problématique, de visiter l’installation et de rencontrer les partenaires, à savoir AMENDIS filiale VEOLIA, exploitant des installations sur Tanger, mais également le LPEE (laboratoire structure et matériaux Marocain).

La dégradation des ouvrages est liée à des concentrations très importantes en gaz H2S (jusqu’à 300 ppm en plein été). Ce gaz présent dans des ouvrages confinés comme ceux de la SPRET est oxydé en acide sulfurique H2SO4 par voie chimique mais surtout par voie biochimique.

Sur l’installation de Tanger le béton est lixivié et se désagrège complètement sous les attaques acides, parfois sur des épaisseurs de plus de 30 mm. La plupart des revêtements de résine époxy ou de liant hydraulique présent sur les parois verticales de certains ouvrages sont totalement détruits et les lits inférieurs d’armatures des dalles de couverture sont apparents.