Intégration paysagère des ouvrages d’assainissement de la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique

Les postes de refoulement qui sont des stations de pompage des réseaux d’eaux usées, sont généralement visibles et mal perçus dans le paysage. L’objectif du projet est de les intégrer dans le paysage mais aussi de faire connaître leur importance et de les valoriser.

Il est important de prendre en compte les contraintes des sites sur lesquels se trouve chaque ouvrage en proposant plusieurs options adaptées. Le principe est alors de fondre ces ouvrages dans le paysage en les habillant de mobilier et de végétaux.

Contexte

Altereo - Poste de refoulement la CARA

Cette étude a été initiée dans le cadre du renouvellement du contrat de délégation de service public sur la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique (CARA) et par la recherche d’une façon de se démarquer par le délégataire sortant, la SAUR.

L’étude consistait dans un premier temps à réfléchir à la charte identitaire en collaborant avec le service d’eau de l’agglomération et le délégataire sur les différents éléments de signature. Altereo, dans cette première phase, a composé avec la perception du paysage, pour trouver des éléments identitaires. Une fois les éléments signature définis, la suite de la prestation a consisté à faire 5 intégrations simulées avec des outils numériques pour que la CARA et la SAUR puissent se projeter dans l’aspect opérationnel et la réalisation des travaux sélectionnés.

L’étude se concentre sur 4 communes de la CARA. La particularité du territoire se situe au niveau de l’estuaire de la Gironde : son relief très plat justifie le grand nombre de postes de refoulement. Le territoire est également très touristique, ce qui peut être une occasion d’intégrer des supports pédagogiques pour sensibiliser et faire connaitre l’utilité des postes de refoulement.

Les 5 postes de refoulement de la présente étude se situent dans des paysages très différents. Par exemple, le poste de refoulement du COCA se situe dans un milieu urbain, tandis que les postes de refoulement de Taupignac et Nauzan se trouvent dans des paysages agricoles ou marécageux où on pratique l’ostréiculture. Quant aux postes de la Fouasse, eux sont dans un milieu plutôt boisé.

Altereo - Carte postes de refoulement CARA
Altereo- La CARA vue globale des postes de refoulement

L’identité du territoire à travers différents éléments

La signature identitaire est une marque visuelle adaptable en fonction du type de poste de refoulement et de son environnement.

Elle se base sur 4 principaux éléments :

  • Les palissades (en bois ou en métal)
  • Le poteau informatif (supports pédagogiques)
  • Le logo du service (assainissement)
  • La palette végétale

Pour cette étude, Altereo a choisi 3 options de palissade en plus d’une option végétale basée sur des systèmes de câbles métalliques.

Les 3 premières options sont du style ganivelle (clôtures faite de planches ou de piquets) et permettent d’évoquer les mouvements des dunes ou des vagues. Elles sont différentes en fonction de l’inclinaison et de la rotation des piquets et sont déclinables en fonction du matériau (en bois ou en métal), des hauteurs et de la forme de la section du piquet (carrée, ronde ou triangulaire).

Altereo la CARA options palissades

Le poteau informatif sert de support pour accueillir le logo de la CARA sous forme d’étiquette et d’un QR code qui permet d’accéder aux informations pédagogiques ou aux rappels des bonnes pratiques liées à l’assainissement, de préférence inséré dans une logette taillée dans le bois.

Altereo la CARA poteau informatif
Logo CARA assainissement

Il s’agit de respecter la charte graphique du logo du service Assainissement de la CARA. En plus de l’étiquette sur le poteau, il peut être représenté sous forme de pancarte en blanc laqué ou de pancarte en bois. Les couleurs peuvent être reprises et utilisées dans les mobiliers mis en place.

Parmi les végétaux spécifiques au territoire, le choix se porte plutôt sur des arbustes en partie car ils demandent le moins d’entretien. Les plantes invasives seront à éviter. Une attention particulière devra être portée sur les arbres à proximité des ouvrages car ils peuvent les endommager avec les racines.

Altereo la CARA palette vegetale

Différents contextes et enjeux

Les postes de refoulement présentent différents contextes et enjeux en fonction de leur milieu : urbain ou rural.

Dans un premier temps, un état des lieux est nécessaire pour définir les enjeux, sur lesquels s’appuieront les propositions d’intégration paysagère.

Par exemple en milieu urbain, si on prend le cas d’un poste important dans un paysage pavillonnaire, on observe que son milieu est très imperméable et qu’il est situé sur un des seuls espaces ouverts de la structure urbaine.

Avec une forte présence des éléments identitaires : pins maritimes et le clocher visible de loin, les enjeux ici sont de valoriser les vues et végétaliser davantage les abords de ce poste ainsi que de diversifier les usages urbains (bancs, corbeilles), d’autant plus qu’il se situe sur un milieu très fréquenté au vu de la proximité des commerces et des équipements sportifs.

PRG du COCA - Altereo
PRG du COCA vue aerienne - Altereo

Pour le cas de postes simples le long de la route en milieu rural, dans la forêt ou entre prairie et espace bâtis, malgré la forte fréquentation liée à forte présence de campings et autres équipements touristiques, les chemins piétons et cyclables, ces postes de refoulement passent inaperçu. L’enjeu est alors ici de créer un espace de pause par exemple pour pouvoir prendre conscience de leur existence, de traiter la lisière de manière à favoriser la diversité végétale, en créant une continuité paysagère.

PRG poste simple - Altereo
PRG poste simple vue aerienne - Altereo
La CARA PR La Fouasse - Altereo
La CARA PR La Fouasse vue aerienne - Altereo

Principe d’intégration paysagère

Il s’agit de se poser la question sur les choix du type de :

  • palissade
  • poteau informatif
  • de pancarte (logo)
  • végétation

Déclinables en fonction des contraintes du site et de l’ambiance souhaitée.

Dans le cas du poste en milieu urbain vu précédemment, une des contraintes est l’accessibilité au poste de refoulement pour le camion hydrocureur. Il faut également prendre en compte la conservation des pins aux abords du poste qui peuvent endommager les ouvrages. Dans ce cas, ils sont conservés en partie pour son caractère identitaire.

Pour les palissades, Altereo a proposé deux options, une en métal, pour donner un côté plus urbain et l’autre en bois avec variation des hauteurs pour un côté plus naturel. Des pancartes en bois pourront être ajoutés pour adoucir le côté bétonné de l’espace. Et pour les végétaux, le choix se porte sur des plantes qui demandent peu d’entretien et déjà existantes aux alentours.

La CARA-Altereo-Poste milieu urbain

Choix des végétaux

On choisit les végétaux en fonction de ce qui est adapté au milieu et au contexte du poste concerné et de l’ambiance souhaitée. Pour l’option végétale, on choisira particulièrement des plantes grimpantes les plus adaptées pour s’accrocher au système de câbles métalliques et si possible avec une longue floraison.

Simulations visuelles

Des simulations visuelles ont été testées pour pouvoir mieux se rendre compte du rendu final et aussi pour réadapter en fonction des ambiances souhaitées. Ces simulations permettent aussi de mettre en avant les avantages et inconvénients et les améliorations à apporter.

Poste St Georges de Didonne

Simulation 1, choix de l’option 1 :

  • En métal
  • Section carrée
  • Hauteurs régulières (2m)
Poste St Georges de Didonne - Simulation option 1

Simulation 2, choix de l’option 2 :

  • En bois
  • Section triangulaire
  • Hauteurs irrégulières (1,80 à 2m)

La simulation 1 est proposée avec l’option palissade 1 (en métal, section carrée, hauteurs régulières), tandis que la simulation 2 est proposée avec l’option palissade 2 (en bois, section triangulaire, hauteurs irrégulières).

Pour le poste proche de la plage, tagué, étant très peu attirant, Altereo a proposé une solution qui permet de mieux encercler le poste en dissuadant d’approcher des murs. Le poste étant proche de la plage, pour que le style identitaire reste cohérent, on peut opter pour le style à ganivelle en ajoutant des bancs et corbeilles intégrées à la palissade.

Après
Après
Après
Avant
Avant

Altereo propose aussi une alternative avec l’option végétale. Celle-ci présente l’inconvénient que les plantes peuvent s’infiltrer dans les interstices mais un avantage pour contrer les tags.

Après
Après
Après
Avant
Avant

Concernant les postes qui se trouvent dans des milieux boisés, les options 2 et 3 ont été proposées. Elles s’appliquent à ces deux postes de refoulement. Les propositions ont été poussées pour harmoniser au mieux l’environnement dans lequel se trouvent les postes. Par exemple, les aménagements présents sur le bord de la route ont été repris autour du poste pour créer une homogénéité esthétique.

Après
Après
Après
Avant
Avant

Le projet a également fait face à une situation exceptionnelle, avec un poste de refoulement où aucune des 3 options initiales n’était adaptée. Les ouvrages étant très grands, environ 3 mètres, il fallait donc une structure beaucoup plus solide constituée de carrelets, poteaux et liteaux. Cette solution étant coûteuse, une alternative à envisager est l’option végétale en fixant des systèmes de câbles sur le mur pour que les plantes s’y accrochent.

Simulation PR structure poteaux

Modalités de mise en œuvre

Lors de la mise en place de mobiliers urbain et végétaux, plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • Les travaux préparatoires (plan de recollement, l’installation, la signalisation du chantier, ainsi que la fourniture)
  • La main d’œuvre pour mettre en place le mobilier et les palissades
  • Les plantations extérieures

Pour comparer les prix par croissance, l’option moins onéreuse, en règle générale, est la végétalisation, car elle s’appuie sur des systèmes de câbles qui sont simples, ensuite vient l’utilisation de palissades en bois, puis en acier.

Conclusion

Les scénarios ont été proposés à la CARA et à la SAUR. Dans le cadre de ces intégrations, Altereo a pris en compte les différents éléments visuels et signatures à intégrer, les diverses contraintes du territoire (marré, plage, urbain) et la taille des postes de refoulement à ne pas négliger.

C’est dans le but d’obtenir une diversité d’approches que ces 5 postes ont été fléchés. Soit ils étaient très détériorés, soit ils avaient une spécificité et un contexte paysager particulier à prendre en compte.

La CARA a alors un maximum d’éléments pour prendre les décisions et dupliquer ces éléments identitaires à d’autres ouvrages.

Les méthodes proposées à la CARA et à la SAUR ont déjà fait leur preuve dans le cadre d’une étude similaire pour le SIBA (Syndicat Intercommunal du Bassin d’Arcachon) : découvrir le projet