Votre projet, parlons-en

Contactez un expert Altereo

Projet d'étude, d'urbanisme ou d'informatique Opération de communication ou événementiel Recherche de partenariat, relation presse N'hésitez-pas, contactez-nous.




Voir directement nos implantations et coordonnées

Retour à la liste des références Durance Lubéron Verdon Agglomération

Durance Lubéron Verdon Agglomération 2021-01-14T14:16:54+01:00

Description

2017


AMO en vue du choix et de la mise en place du mode de gestion des services d’eau potable et d’assainissement des communes de Gréoux-les-Bains, Manosque et Pierrevert


62 000 habitants
26 communes

 

Contexte


L’agglomération Durance Lubéron Verdon (DLVA) regroupe 26 communes des Alpes-de-Hautes-Provence et du Var. Elle exerce les compétences eau et assainissement sur l’ensemble de son territoire. Dans la plupart des communes, les services sont exploités en régie communautaire. Seules cinq communes exploitent leurs services via des contrats de DSP, parmi lesquelles trois voient leurs contrats arriver à échéance fin 2017 ou en 2018. Il s’agit des communes de Gréoux-les-Bains, Manosque et Pierrevert.

 

Objectifs


Dans la perspective de la fin de ces contrats, et afin de choisir le futur mode de gestion de ces services d’eau et d’assainissement, DLVA souhaite réaliser une AMO portant sur les caractéristiques techniques et économiques de ces contrats, ainsi que sur les modes de gestion possibles.

La mission s’articule en quatre phases :

  • Harmonisation des dates de fin de contrat
  • Audit technique et financier des cinq contrats (3 eau / 2 assainissement)
  • Étude et préconisation sur les différents modes de gestion des services d’eau et d’assainissement
  • Assistance pour l’intégration des services à la régie communautaire ou  pour la négociation et la passation de contrats de DSP

 

Approche et résultats attendus


Altereo réalisera la mission d’AMO sous les angles juridique, technique et financier pour permettre à DLVA de choisir le mode de gestion de ses services le plus adapté au regard des résultats de l’étude. En particulier, seront listés les travaux à réaliser sur les ouvrages avant la fin des contrats de DSP actuels, ainsi que dans le cadre de l’exploitation future.